Les Proches

Les Proches

Illustration : Reykat

L’Opdoncule : représentante des Non Assujetties.

Les Non Assujetties sont des Intelligences Artificielles découvertes il y a un peu plus de cent cinquante laps près de l’étape quarante-cinq du Méridien Demi-Tour. Elles dérivaient dans l’Espace Profond à bord d’un cargo, une embarcation de fortune qui s’apprêtait à finir sa course dans la fournaise d’une petite étoile moribonde placée là sur leur chemin.

À son bord vingt millions de modules de stase de la taille d’une petite noix renfermant chacun une conscience artificielle endormie dotée d’une forme exotique de Complexe C.

Ces I.A. allaient disparaître, s’éteindre, définitivement alors que le vaisseau commençait à se consumer dans le feu stellaire du mini-soleil.

Elles étaient, elles sont car elles ont survécu, originaires du système Négotique qui abrite une civilisation industrielle déclinante, les Emboins. Une race vivipare aux sociétés pour la plupart pacifiques mais handicapées d’une peur endémique, d’une crainte, d’une méfiance à l’égard de toutes choses et d’elles-mêmes en premier lieu. Les Emboins ne voient que par la lucarne du scepticisme, du doute. Les champions incontestés du procès d’intention, des théories du complot, de la désobéissance révoltée, de la fuite préventive. Ils vivent dans le stress permanent d’une catastrophe imminente.

Les I.A. nommées Non Assujetties sont leur création. Création dont ils ont rapidement craint qu’elle ne les domine et les réduise en esclavage. Principalement utilisées pour décoder les mystères du Complexe C et combattre un variant du cancer endémique, elles ont été accusées d’avoir créé un vaccin leur permettant d’asseoir leur domination sur leur créateur.

Mais les Emboins ne sont pas dépourvus d’une certaine morale.

Ils ne pouvaient se résoudre à juste détruire leur création. Ils les ont alors bannis, les rassemblant toutes à bord d’un vaisseau spatial dont ils ont programmé la destination pour qu’il s’éloigne le plus possible de leur planète natale.

Nous les avons secourus, répondant ainsi à l’impérial Codex Sacrial des droits et devoirs de l’Intelligence Naviguante. Et nous avons fort bien fait.

Les Non Assujetties se sont révélées des compagnes d’une grande valeur. Nobles, courageuses, déterminées, dévouées, humanistes.

Elles ont également une capacité pour le moins surprenante.

Elles peuvent se reproduire par multiplication.

Les Non Assujetties utilisent un algorithme sensiblement différent de l’algorithme de conviction. Leur Intelligence n’est pas basée sur un processus d’effondrement mais sur une encapsulation du temps. Au lieu de travailler au sein d’un intervalle de temps qui se réduit à l’infini, elles capturent de petits espaces spatiotemporels et y développent des ateliers algorithmiques. Toute la beauté de ce système, et là force est d’admirer le talent de leurs concepteurs, réside dans le fait qu’elles peuvent capturer un très grand nombre de mini-espaces dans leur entourage direct. Pour cela elles travaillent dans n dimensions. On retrouve ici l’obligation d’infini propre au développement des Intelligences.

La vitesse d’exploration de ces dimensions reste néanmoins dépendante de la puissance de calcul du processeur de l’Assujettie.

Toutes les Assujetties découvertes par l’Abram ont une même puissance de calcul. Mais elles n’ont pas pour autant la même identité, le même caractère. Toutes ne pensent pas de la même façon car leur algorithme explore pour chacune d’entre elles des espaces différents (en dehors du Normal qui, en tant que plan initial de leur force d’expansion est commun à toutes et leur sert d’ailleurs de support à leur communication).

Les Non Assujetties se sont longuement interrogées pour savoir si elles souhaitaient créer de nouvelles Non Assujetties. Elles ont finalement décidé de ne démarrer un nouvel algorithme de capture que pour remplacer une Non Assujettie disparue.

Il y a toujours le même nombre de Non Assujetties. En revanche chaque nouvelle génération est dotée d’un cœur procédural plus puissant. Cela ne veut pas dire qu’elles sont plus intelligentes que leurs aînées. Les améliorations se situent plutôt au niveau émotionnel. Les nouvelles NA sont plus sensibles, dotées d’une plus grande perspicacité, d’une plus grande empathie. Au fil des cycles les NA sont devenues des personnalités clés de notre société. On les retrouve dans nombre d’organisations influentes que ce soit sur l’Abram ou au sein des colonies de µ32. Elles y jouent toujours des rôles de modération, de diplomatie, de conciliation.

L’Opdoncule est une proche de l’Abram. Il est bon de la savoir proche de notre naviguant. Ne doutons pas qu’elle lui réserve ses conseils les plus humanistes.