Les prétendants aux Galaxies

Les Traceurs de Méridiens sont des vaisseaux stellaires autonomes dont la mission est de découvrir de nouveaux mondes habitables et de les coloniser. Ils dessinent des routes pour les atteindre (les Méridiens), ils créent des têtes de pont et élaborent des infrastructures scientifiques pour les étudier. Puis ils construisent des bases d’accueil et y installent […]

Les prétendants aux Galaxies Lire la suite >

Tacine, l'Empire, c'est quoi ?

Tacine, c’est quoi l’Empire ?

L’Empire, c’est notre civilisation. L’Empire, c’est une galaxie, la galaxie Impériale. L’Empire, ce sont les galaxies, les galaxies des Traceurs, si lointaines et maintenant innombrables. L’Empire, ce sont les âstres rencontrés, visités, parfois domestiqués, souvent laissés à leur intimité. L’Empire, ce sont les Bio, tous les Bio. Les Bio de chaire, les Bio minéraux, les

Tacine, c’est quoi l’Empire ? Lire la suite >

Le Gouffre de Pactire

Le Gouffre de Pactire

L’esclavagisme fait partie intégrante de la société Pactirelienne. Pourtant, c’est une civilisation unifiée. Un même peuple, une même race avec peu de différences morphologiques. Une particularité en fait tout de même des Bio remarquables. Il existe quatre genres différents. Mâle, femelle, neutre et hermaphrodite. Les mâles et les femelles règnent à égalité sur une société

Le Gouffre de Pactire Lire la suite >

Les Zèbres de Lamath

Les Zèbres de Lamath

Sur Lamath le ciel est encombré d’un réseau complexe de nervures, de filaments nuageux mais denses, de cordelettes vaporeuses. Ce treillis est parcouru à tout instant par des ondes d’Ԑ brute. Toute l’atmosphère de Lanath est une perpétuelle cavalcade électrisée d’arcs bondissants entre les mailles de ce filet planétaire. Et parfois, souvent, ces concentrations d’Ԑ

Les Zèbres de Lamath Lire la suite >

L’Œuvre

L’Œuvre

Dans la Contingence Normée le quatrième univers est en tout point semblable au Normal. Absolument identique à ceci près que le temps s’y parcourt différemment. Dans cet espace le passé n’existe pas. Le présent apparaît spontanément en dupliquant celui du normal. C’est une copie carbone de notre réalité qui n’a donc pas besoin de s’appuyer

L’Œuvre Lire la suite >

Scroll to Top