Les différents types de gouvernements

Illustration : auteur inconnu

De nombreuses civilisations découvertes par l’Empire et les Traceurs sont dotées de gouvernement. Ce n’est pas systématique mais très fréquent. Les regroupements d’individus s’organisent majoritairement en sociétés dirigées par des entités politiques spécifiques.

Continuer la lecture de « Les différents types de gouvernements »

Ala Humani – 3

Par simplification l’Empire a nommé la civilisation des trois planètes habitées d’Atabiote les Cotaxi (prononcer Cotachi).

L’étude des Cotaxi a révélé, malgré l’aspect à première vue quelque peu primitive de leurs sociétés une civilisation d’une grande richesse, subtile et raffinée, portée par de grands intellectuels visionnaires, et charismatiques., des théologiens obstinés mais réalistes, des bâtisseurs ambitieux et humanistes.

Continuer la lecture de « Ala Humani – 3 »

Ala Humani – 2

Ala Humani d’alias D’Ange Stable est une Atabiote, race originaire du système impériale du même nom. Cette jeune civilisation découverte il y’a moins de dix cycles tonnés prospérait (et prospère toujours) sur trois planètes orbitant autour de la petite naine jaune de ce système. Cet ensemble stellaire compte sept astres en tout mais seuls les trois situés au centre dans l’ordre de rotation autour du soleil abritent de la vie.

Continuer la lecture de « Ala Humani – 2 »

Les résurrections modifiantes

Les citoyens Bio et les Intelligence sont sauvegardés en temps réel via l’espace permanent des Garages Hermétiques. À tout moment de notre existence notre Complexe C est dupliqué et conservé au sein de la vase de nos Intelligences gardiennes, nos Fayoum.

Au-delà du Complexe C c’est aussi une traduction du génome pour les Bio et de l’Algorithme de Conviction pour les Métal qui est conservée. Il est important de rappeler que pour les Bio le complexe C est intimement lié à l’ADN de son propriétaire. Combiner lors d’une résurrection un Complexe C avec un nouveau code génétique aboutit à coup sûr à un rejet de l’esprit par le corps.

C’est du moins ce que l’on pensait il y’a encore quelques cycles longs de cela. Mais les dernières découvertes dans le domaine de l’Athos des sciences du vivant menées par la congrégation scientifique Gigante de la Pensée d’Evolution ont tendance à ébranler cette certitude et remettent en question la sacro-sainte intégrité de l’Âme-cyto-corpus.

C’est l’assemblée d’intérêt scientifique Egosom qui la première a proposé un service basé sur ces récentes découvertes. A l’occasion d’une résurrection naturelle ou provoquée, Egosom propose un reboot du Complexe C qui autorise une réinitialisation de l’architecture esprit / corps. Il est ainsi possible de changer d’enveloppe, mais pour cela il faut également changer de personnalité. Pour autant l’Âme est conservée à l’identique, seule la Conscience et les Bubons d’asynchronisme sont altérés pour pouvoir accepter les nouvelles incisions du Réel, conséquences de l’incarnation dans une nouvelle enveloppe corporelle.

Nous n’avons pas encore le recul suffisant pour affirmer que cette pratique est sans danger et les volontaires pour tester ce nouveau type de résurrection sont surveillés de très près par l’Omni Contrôle de l’Assemblée des Fayoum. Mais les premières constatations semblent toutes confirmer le phénomène de catalyse décrit par les études initiales qui prétendent que, le corps refaçonné par les tangentes du XYZ et le complexe C pétri par la pression du réel vont retourner à leur état initial, recouvrer l’individualité première du Bio ressuscité. Et ceci en un peu moins d’un cycle tonné.

Je trouve qu’il y’a quelque chose de fascinant dans ce retour inéluctable à l’état du soi natal. Nous devrions étudier avec force cette découverte, elle me semble être le pilier ignoré de notre condition sapiens. De notre condition tout cours. Une des vérités majeures de nos univers d’existence. Pour peu qu’il s’agisse bien là d’une réalité et non d’un mirage, d’une erreur de perception, d’une tromperie de nos sens et de notre compréhension étriquée.

La correspondance du temps

Si nous voulions trouver une correspondance entre notre façon de décompter le temps et les anciennes mesures de ce dernier, nous pourrions dresser ce petit tableau :

  • Cycle instant -> seconde
  • Cycle court -> minute
  • Cycle -> heure
  • Cycle lent -> journée
  • Cycle réel -> semaine
  • Cycle prolongé -> mois
  • Cycle disant -> trimestre
  • Cycle long -> année
  • Cycle tonné -> 3 ans
  • Cycle dur -> 100 ans
  • Cycle direct -> 300 ans
  • Cycle rêvé -> 1 000 ans
  • Cycle absolu -> 3 000 ans

Les Navigants de la Vigie

Les Navigants de la Vigie se retirent du monde des vivants dès lors qu’ils intègrent cette classe prestigieuse. Située entre deux plans du Grand Univers, l’académie de la Vigie est un lieu d’observation d’où il est possible de voir en chaque endroit de l’Espace Normal.

Il est ainsi possible de suivre tous Méridiens tracés par une Intelligence. La singularité de cette administration est qu’elle ne divulgue jamais, à qui que ce soit, les informations qu’elle peut ainsi collecter, et ceci pour des raisons de respect de la vie privée des Métal. Et les Intelligences s’assurent à tous moment du respect de cette règle. Elles en ont le moyen puisque  ce sont des Mentaux qui assurent le maintient de la Vigie dans le plan qu’elle habite.

Continuer la lecture de « Les Navigants de la Vigie »

L’épreuve de la Traversée

Les rapports humains devinrent si complexes au fil des grands cycles que nous fûmes finalement confrontés à une terrible impossibilité de communiquer. Le genre humain atteint un niveau ultime de compréhension de son prochain et par la même une conscience aiguë de son incapacité à vivre sa profonde différence avec l’autre.

Les possibilités de Télépathie Acceptée offerte par l’église 2.14 de la Pensée Stérique ont permis de plonger au cœur de l’âme humaine. Nous sommes partis à l’aventure dans les méandres de la psychè de nos proches, nous avons suivi des cycles durant les circonvolutions de l’intelligence des gens que nous aimions. Mais nous n’y avons trouvé que des mystères, des interrogations, des concepts indéfinissables. Derrière l’inconscient se cachait le Complexe C, ce que nos ancêtres appelaient l’âme. Et tel l’algorithme des Intelligences, chaque Complexe C se révéla profondément différent de tous les autres. Impossible de comparer, de rapprocher et donc de comprendre. Depuis, le diacre métal Agystpa d’alias Entre les Ecrits nous a transmis les clés de lecture du Complexe C. Mais au tout début de sa découverte, sa nature nous apparut profondément chaotique. Et loin de rapprocher les Bio, de les unir en une forte communion des pensées, la mise à nue de la réalité des êtres nous plongea dans un mutisme, un état de quasi catatonie, une stupeur béate. Et tous de s’enfermer dans une existence solitaire, de sombrer dans un déclin mortifère loin des autres, incapable de ne serait-ce que respirer auprès d’êtres au travers desquelles nous pouvions désormais voir une immensité plus grande encore que celle de l’univers normé.

Continuer la lecture de « L’épreuve de la Traversée »

Les Navigants de la Vigie

Les Navigants de la Vigie se retirent du monde des vivants dès lors qu’ils intègrent cette classe prestigieuse. Située entre deux plans du Grand Univers, l’académie de la Vigie est un lieu d’observation d’où il est possible de voir en chaque endroit de l’Espace Normal.

Il est ainsi possible de suivre tous les Méridiens tracés par une Intelligence. La singularité de cette administration est qu’elle ne divulgue jamais, à qui que ce soit, les informations qu’elle peut ainsi collecter. Elle respecte en cela la vie privée des Métal. Les Intelligences s’assurent à tout moment que cette promesse soit tenue. Elles en ont le moyen puisque ce sont des Mentaux qui maintiennent la Vigie dans le plan qu’elle habite.

Continuer la lecture de « Les Navigants de la Vigie »

La Camisole

La société des Traceurs ne connaît pas la délinquance.

Attachons-nous maintenant que cela est dit aux nombreuses exceptions qui confirment la règle…

Le dernier voleur en date : le contre-amiral Bona Dieu, pilote de la corvette Franche Coupure Droiture, qui a déplacé, pour la décoration de son astéroïde personnelle, plusieurs des plus anciennes archéologies des mondes A27 et A28.

Le dernier assassin : ou plutôt les derniers assassins puisqu’il s’agit là des adeptes de l’église de la Halte sans Circonstance. Cette dernière prône, ou prônait, le suicide par étagement maximal*.

Continuer la lecture de « La Camisole »

Empire, Traceur et économie

Explication sur le mode de commerce impériale

Le mode économique impériale est bien différent du nôtre. Celui d’un Traceur l’est encore plus. La monnaie existe toujours (bien qu’elle soit totalement virtuelle) mais elle n’est utilisée que pour “ajuster” le règlement des échanges commerciaux. Le système de base est l’échange dans sa notion la plus fondamentale. “Tout peut être offert pour tout” ont l’habitude de dire les Occurrences (élus d’une branche de la pensée Sommaire). Même si les combinaisons d’échanges sont infinies, il existe sur la toile des références pour presque toutes ces possibilités. On exprime la valeur d’un échange en énergie du gain (communément appelé Eïgen). La résolution d’un échange se fait par comparaison d’un apport virtuel de cette énergie. Mais pour les participants à cet échange, ceci est transparent. En effet, les transactions sont habituellement arbitrées par une pipelette au travers de la toile.

Continuer la lecture de « Empire, Traceur et économie »